Espagne – Une baisse historique du PIB

Espagne – Une baisse historique du PIB
  • Le plongeon des indicateurs conjoncturels
  • Une contraction historique au T1
  • L'emploi, la grande inconnue
  • A quoi doit-on s'attendre ? L, U ou V ?
  • Quid des finances publiques ?
  • Espagne : panorama conjoncturel mensuel

En résumé

Le PIB espagnol a chuté de 5,1% au cours du premier trimestre 2020 par rapport au quatrième trimestre 2019, plombé par un fort repli de la consommation et de l'investissement. La contraction attendue au deuxième trimestre sera davantage prononcée en raison des mesures de confinement et devrait conduire à une baisse de PIB à 10,7% en 2020.

Espagne – Une baisse historique du PIB

La forte contraction de 2020 devrait être suivie par un rebond estimé à 6,1% en 2021. Cette récupération bien que forte ne sera pas complète et restera soumise à un nombre important de risques baissiers. Les conséquences de la crise sanitaire pourraient induire un changement dans le comportement des ménages et des entreprises, qui pourraient moins consommer et moins investir. L'amplitude de la reprise dépendra également de l'efficacité des mesures de préservation du tissu économique à contenir la hausse du chômage et le nombre de défaillances d'entreprises. Enfin, le facteur extérieur devrait jouer un rôle prépondérant. Une aggravation de la crise économique et financière à l'échelle internationale pourrait altérer toute dynamique de récupération nationale.

Sofia TOZY, Economiste