Royaume-Uni – Conjoncture : le PIB baisse de 2% au T1 2020

Royaume-Uni – Conjoncture : le PIB baisse de 2% au T1 2020

En résumé

La croissance trimestrielle au T1 frôle le plus bas de la crise de 2008. Les premières estimations de l'impact de la crise du Covid-19 sur le PIB ont été publiées la semaine dernière par l'office des statistiques britanniques ONS. Avec une seule semaine de confinement en Grande-Bretagne au T1, la chute du PIB est estimée à 5,8% sur le seul mois de mars et à 2% sur le trimestre (-1,6% sur un an). Il s'agit de la plus forte contraction trimestrielle depuis le quatrième trimestre 2008, lorsque le PIB s'était replié de 2,1%.

Royaume-Uni – Conjoncture : le PIB baisse de 2% au T1 2020

Un plan de levée très lente du confinement : le gouvernement a annoncé quelques très légers relâchements des règles de distanciation sociale à partir du 10 mai dernier. Le Premier ministre a ordonné le retour au travail pour ceux qui ne peuvent pas travailler de chez eux, notamment dans la construction ou la production manufacturière, ce qui suggère une reprise lente de l'activité dans ces secteurs dès ce mois-ci. Il est désormais autorisé de faire de l'exercice en plein air de manière illimitée dans les parcs à proximité du domicile, mais aussi dans des lieux loin du domicile, ce qui suppose une reprise des déplacements en voiture à des fins de loisirs. Toutefois, en raison de la plus lente décrue de l'épidémie, les mesures du 23 mars dernier, notamment la fermeture des commerces non essentiels, restent toujours en vigueur. Une réouverture très progressive des magasins n'est prévue qu'à partir du 1er juin, ainsi que des écoles primaires. C'est seulement à partir du 1er juillet qu'une réouverture de l'industrie hôtelière est envisagée, et à condition que les chiffres de la crise sanitaire le permettent.

Slavena NAZAROVA, Economiste - Royaume-Uni, Pays Scandinaves et Irlande