Espagne – Scénario 2021-2022 : un début d'année encore perturbé

Espagne – Scénario 2021-2022 : un début d'année encore perturbé
  • Synthèse
  • Focus : l'épargne des ménages dans la crise
  • Dernières évolutions conjoncturelles
  • La trame de notre scénario

En résumé

Après la forte hausse du PIB au T3 (+17,1%), l'activité économique a stagné en Espagne au dernier trimestre 2020. La croissance au T4 a été stable. Au début du trimestre, l'aggravation de la crise sanitaire avait entraîné un durcissement des mesures pour contenir la pandémie. Cependant, ces mesures étaient beaucoup plus ciblées que celles prises au printemps et elles se sont à nouveau assouplies au cours des dernières semaines de décembre. Cela a permis, combiné à un certain processus d'apprentissage et d'adaptation à la pandémie de la part des agents économiques, au PIB espagnol d'éviter une nouvelle contraction au T4, à la différence de ses partenaires européens.

Espagne – Scénario 2021-2022 : un début d'année encore perturbé

Nous tablons sur une progression de la consommation de 3,7% en 2021 et de 3,9% en 2022, suite à une croissance négative au T1 qui retardera le rattrapage. L'investissement sera freiné également au premier semestre, mais bénéficiera du plan de relance du gouvernement, qui promet une croissance des investissements publics de 34%, selon le budget 2021. Ses effets se manifesteront dans la deuxième partie de l'année 2021. Le secteur extérieur montrera signes de reprise seulement à partir de l'été suivant, en fonction de l'état d'avancement de la campagne de vaccination au niveau européen.

Ticiano BRUNELLO, Economiste