Monde – L'actualité de la semaine

Monde – L'actualité de la semaine
  • Des banques centrales plus préoccupées par l'inflation que par la Covid-19
  • La BCE tranche prudemment sur son scénario d'inflation et allonge son horizon de moyen terme
  • France : la 5e vague inquiète les professionnels des services
  • Zone euro : l'activité du T4 échappera-t-elle au nouveau « coup de froid sanitaire » ?
  • Allemagne : la nouvelle vague épidémique pèse sur le climat des affaires
  • Espagne : défaillances, +10,8% sur un an en octobre
  • Au Royaume-Uni, l'inflation CPI atteint 5,1% en novembre, un plus haut depuis plus de dix ans
  • Royaume-Uni : le marché du travail a continué de se resserrer malgré la fin du chômage partiel
  • Omicron n'a pas empêché la BoE de monter son taux directeur en décembre
  • Chine : ces heures qui comptent
  • Brésil : la douloureuse mutation du « quoi qu'il en coûte »
  • Émirats Arabes Unis : des réformes profondes pour dynamiser l'économie
  • Irak : la dévaluation du dinar crée de l'inflation mais renforce les réserves en devises
  • Tchad : le FMI approuve un programme en attendant une restructuration sous cadre commun
  • Tendances à suivre

En résumé

Des banques centrales plus préoccupées par l'inflation que par la Covid-19. La BCE tranche prudemment sur son scénario d'inflation et allonge son horizon de moyen terme. France : la 5e vague inquiète les professionnels des services. Zone euro : l'activité du T4 échappera-t-elle au nouveau « coup de froid sanitaire » ? Allemagne : la nouvelle vague épidémique pèse sur le climat des affaires. Espagne : défaillances, +10,8% sur un an en octobre. Au Royaume-Uni, l'inflation CPI atteint 5,1% en novembre, un plus haut depuis plus de dix ans ; le marché du travail a continué de se resserrer malgré la fin du chômage partiel ; Omicron n'a pas empêché la BoE de monter son taux directeur en décembre. Chine : ces heures qui comptent. Brésil : la douloureuse mutation du « quoi qu'il en coûte ». Émirats Arabes Unis : des réformes profondes pour dynamiser l'économie. Irak : la dévaluation du dinar crée de l'inflation mais renforce les réserves en devises. Tchad : le FMI approuve un programme en attendant une restructuration sous cadre commun.