Monde – Scénario macro-économique 2022-2023 : le pari d'une double normalisation

Monde – Scénario macro-économique 2022-2023
  • Le pari d'une double normalisation
  • Pays développés
  • Pays émergents
  • Secteurs d activité
  • Marchés
  • Prévisions économiques & financières

En résumé

Une croissance évoluant d'inhabituellement vigoureuse à encore soutenue et une modération de l'inflation : telle est l'ossature de notre scénario, raisonnablement optimiste. S'il y a désormais moins à redouter de la diffusion de nouveaux variants grâce à la vaccination, un tel scénario suppose que la demande s'assagisse et que les contraintes pesant sur l'offre se desserrent. C'est précisément le pari de cette double normalisation qui autorise que l'inflation s'apaise avant de devenir pathogène et que les mesures aussi exceptionnelles que généreuses de soutien monétaire soient retirées sans précipitation et sans dégâts sur les marchés obligataires.

Monde – Scénario macro-économique 2022-2023

En zone euro, alors que la vigueur de la reprise n'a pas encore permis de combler l'écart de production négatif, le choc inflationniste exogène ne semble pas à même d'altérer le scénario d'une croissance décélérant lentement tout en restant robuste : après 5,2% en 2021, la croissance s'établirait à 4,4% en 2022, puis à 2,5% en 2023. Si elle se heurte à la faiblesse de l'offre (blocages logistiques, chaînes d'approvisionnement tendues, pénuries d'intrants et de main-d'œuvre), malgré son rebond, la demande agrégée est encore faible : c'est précisément cette faiblesse qui permet de tabler sur des hausses de salaires encore contenues et une hausse de l'inflation plus persistante mais temporaire. Tout comme aux États-Unis, la remontée de l'inflation au-delà de nos anticipations constitue évidemment le principal risque : il dégraderait la croissance via l'érosion du pouvoir d'achat, plutôt que via les anticipations alimentant une éventuelle spirale prix-salaires.

Catherine LEBOUGRE, Economiste