Italie – Conjoncture flash : recul modéré du PIB au T4

Italie – Conjoncture flash : recul modéré du PIB au T4

En résumé

Les nouvelles mesures adoptées pour contenir l'urgence sanitaire ont entraîné une contraction de l'activité au quatrième trimestre estimée par l'Istat à 2% par rapport au trimestre précédent. Cette baisse de l'activité fait suite au fort rebond de 15,9% du troisième trimestre. Avec ce nouveau repli, le niveau du PIB est de 6,6% inférieur à celui de la période d'avant-crise. L'ensemble des secteurs d'activité sont concernés par cette baisse, à savoir l'agriculture, l'industrie et les services. Le recul de la croissance est induit à la fois par une contribution négative de la demande domestique (incluant les stocks) et par la composante extérieure.

Italie – Conjoncture flash : recul modéré du PIB au T4

L'indice de confiance des entreprises s'est légèrement redressé en janvier (de 87,7 à 87,9), porté par une amélioration de l'indice dans les services et dans la construction, tandis que celui de l'industrie diminue. Une tendance que l'on retrouve en partie dans les données de PMI où l'indice des services s'améliore par rapport à décembre passant de 39,7 à 44,7, mais reste en dessous du seuil d'expansion de l'activité (50). Soutenu par une demande croissante des exportations vers l'Asie, l'indice PMI manufacturier a surpris positivement en enregistrant son plus haut niveau depuis trente-quatre mois, passant de 52,8 en décembre à 55,1 en janvier.

Sofia TOZY, Economiste