Allemagne – Conjoncture : PIB au T1-2021

Allemagne – Conjoncture : PIB au T1-2021
  • Synthèse
  • Panorama conjoncturel

En résumé

Le PIB allemand a reculé de 1,8% (t/t) au T1 en raison du maintien des restrictions sanitaires qui ont pesé lourdement sur la consommation privée. L'investissement demeure en expansion grâce à la bonne tenue de l'investissement dans la construction tandis que l'investissement productif est en déclin. Les exportations nettes contribuent également négativement à la croissance du trimestre. Cependant, les derniers indicateurs d'activité pointent vers un robuste rebond au T2 en lien avec le desserrement des contraintes sanitaires et l'intensification de la vaccination.

Allemagne – Conjoncture : PIB au T1-2021

L'indice d'activité hebdomadaire construit par la Bundesbank signale un rebond de l'activité depuis mi-avril. Le taux de croissance implicite du PIB suggéré par cet indice pour les 13 dernières semaines atteint 1,2% au 16 mai alors qu'il ne représentait que 1% une semaine auparavant. Il conforte nos anticipations d'un rebond de la croissance allemande attendu au T2. Toutefois, nous estimons que celui-ci devrait être plus significatif que ce que suggère l'indicateur et atteindre 2% en raison du desserrement plus important des contraintes sanitaires attendu à partir de la fin du mois de mai et amplifié en juin. Le deuxième trimestre est caractérisé par une montée en charge des vaccinations avec plus de 38% de la population allemande vaccinée à la mi-mai contre à peine 12% à la fin mars. Plus de 31 millions de personnes ont pu bénéficier d'une première injection d'un vaccin anti-Covid et près de 10 millions sont d'ores et déjà pleinement protégées. La poursuite de cette vaccination de masse devrait permettre d'assouplir davantage les conditions de déplacement, de réunions et faciliter ainsi la hausse des capacités productives du pays au cours des deux prochains trimestres.

Philippe VILAS-BOAS, Economiste