Royaume-Uni – Élections à venir en Écosse : test sur la question de l'indépendance

Royaume-Uni – Élections à venir en Écosse : test sur la question de l'indépendance

En résumé

Le 6 mai prochain, les Écossais se rendront aux urnes pour élire les 129 membres de leur Parlement. Le parti national écossais (Scottish National Party ou SNP) devrait réaffirmer sa place de premier parti au Parlement, ce qui pourrait conduire à un second référendum sur l'indépendance de l'Écosse. La promesse de la tenue d'un référendum sur l'indépendance "lorsque la crise Covid sera passée" a été inscrite dans le programme électoral du SNP qui stipule clairement que les élections du 6 mai prochain constituent une demande de permission au peuple écossais pour la tenue d'un second référendum sur l'indépendance.

Royaume-Uni – Élections à venir en Écosse : test sur la question de l'indépendance

Le gouvernement britannique ayant fait sortir le Royaume-Uni du marché unique et de l'union douanière européenne, une adhésion de l'Écosse à l'UE impliquerait une frontière physique avec le reste du Royaume-Uni. Or, les échanges de l'Écosse avec le reste du Royaume-Uni sont trois fois plus importants qu'avec l'UE, selon les statistiques, disponibles jusqu'en 2018, du gouvernement écossais. Les exportations écossaises vers l'UE représentaient 16 milliards de livres en 2018, contre 51 milliards pour les exportations vers le reste du Royaume-Uni et 18 milliards vers le reste du monde. Une Écosse indépendante devenue membre de l'UE serait obligée d'imposer des contrôles douaniers pour ses échanges avec l'Angleterre.

Slavena NAZAROVA, Economiste - Royaume-Uni, Pays scandinaves et Irlande