Géo-économie – Les nouveaux chemins des routes de la soie

Géo-économie – Les nouveaux chemins des routes de la soie
  • Une nécessité de réorienter le projet
  • Encadré - L'opacité de l'endettement, une mise en péril du statut de créancier privilégié des institutions financières internationales
  • La vision du monde à l'origine de la BRI : le lien entre finance et géopolitique
  • Conflit idéologique et espaces géopolitiques : l'impact de la BRI
  • Encadré - Les Balkans : au coeur des intérêts chinois en Europe

En résumé

Le ralentissement de la croissance chinoise, les difficultés immobilières ainsi que l'affrontement géopolitique avec les États-Unis interrogent quant à l'avenir des Nouvelles Routes de la Soie (NRS), projet phare de Xi Jinping, mais dessiné dans un contexte économique et politique très différent. Dans quelle mesure le projet reste-t-il cohérent aujourd'hui ? La Chine est-elle capable de maîtriser économiquement et stratégiquement ses ambitions mondiales ? Son image à l'international, après la crise sanitaire, sera-t-elle encore compatible avec sa stratégie ?

Géo-économie – Les nouveaux chemins des routes de la soie

Pékin doit trouver les moyens d'assumer ses ambitions internationales et d'en assurer la cohérence avec une stratégie économique qui s'oriente vers un repli sur l'espace chinois, contrairement au tropisme extérieur des décennies antérieures. Le lien, jusque-là évident, entre la géo-économie des Nouvelles Routes de la Soie et les équilibres internes est donc en train de se perdre. Ainsi, même s'il reste un pilier stratégique, le projet doit être réorienté.

Tania SOLLOGOUB, Economiste