Royaume-Uni – Scénario 2021-2022 : la reprise est en nette perte de vitesse

Royaume-Uni – Scénario 2021-2022 : la reprise est en nette perte de vitesse
  • Synthèse
  • Dernières évolutions conjoncturelles
  • La trame de notre scénario
  • Focus : point sur le Brexit

En résumé

La croissance est en passe de ralentir fortement au cours du deuxième semestre 2021. Cet essoufflement semble provenir de contraintes sur l’activité liées à des problèmes d’offre dans le secteur des biens et sur le marché du travail. Les employeurs rencontrent des difficultés aiguës de recrutement en raison d’une faiblesse de l’offre de main-d’œuvre et de changements dans la demande liés au Covid-19 : changements entre secteurs (entre biens et services) et entre régions (entre zones rurales et zones urbaines).

Royaume-Uni – Scénario 2021-2022 : la reprise est en nette perte de vitesse

Le Brexit est une des explications aux problèmes actuels du Royaume-Uni. Le Royaume-Uni a quitté l'union douanière et le marché unique de l’UE le 1er janvier 2021. L’accord de commerce et de coopération qui a été mis en place a introduit d’importantes barrières commerciales avec l’UE et mis fin à la libre circulation des Européens. Le Brexit a donc contribué aux problèmes d’approvisionnement dont souffre actuellement l’économie britannique, même s’il n’a évidemment pas été le seul facteur. Le Brexit aggrave le choc, déjà très fort, provoqué par la pandémie sur les chaînes d’approvisionnement mondiales et la migration des travailleurs. Il a également mis en évidence des problèmes de main-d’œuvre, structurels et de longue date, dans certains secteurs. Les secteurs employant de la main-d’œuvre peu qualifiée et faiblement rémunérée sont ceux qui souffrent le plus du manque de main-d’œuvre et les problèmes rencontrés dans les transports routiers, l’agriculture et l’industrie de la viande font la une des journaux.

Slavena NAZAROVA, Economiste - Royaume-Uni, Pays scandinaves et Irlande