Monde – Scénario macro-économique 2022-2023 : un scénario sous haute tension

Monde – Scénario macro-économique 2022-2023 : un scénario sous haute tension
  • Un scénario sous haute tension
  • Focus Géopolitique - Trois espaces-temps
  • Pays développés - Au cœur du scénario ? L'inflation
  • Pays émergents - D'un choc à l'autre
  • Secteurs d'activité
  • Marchés
  • Prévisions économiques & financières

En résumé

La guerre russo-ukrainienne introduit une rupture majeure dont les effets immédiats se diffusent au travers de trois canaux principaux : la confiance en constituant une source d'inquiétudes, l'offre en provoquant des pénuries avérées ou anticipées, la demande en stimulant l'inflation. Selon notamment leur degré d'éloignement, de dépendance, de robustesse post-pandémie, les pays s'apprêtent à être très diversement affectés par ce nouveau choc. Mais aucun n'échappera à l'accélération de l'inflation, pourtant déjà dangereusement élevée. Or, la Réserve fédérale préoccupée par l'inflation (la sienne) risque d'être peu émue par les menaces que le conflit fait peser sur la croissance (essentiellement des autres).

Monde – Scénario macro-économique 2022-2023 : un scénario sous haute tension

Tout comme à l'occasion de la crise du Covid, une "hiérarchie" des vulnérabilités nationales va s'établir selon de multiples critères : degré d'éloignement de la zone de guerre, importance des échanges commerciaux avec les belligérants (dont la dépendance à l'égard des importations de céréales, de gaz et de pétrole et le "mix" énergétique), sensibilité aux entrants industriels susceptibles d'être "rationnés", robustesse post-pandémie, capacité à atténuer la hausse des prix (notamment à l'aide de subventions publiques) et termes de l'échange, particulièrement sensibles pour les pays émergents.

Catherine LEBOUGRE, Economiste