Parole de banques centrales – BCE : la sagesse c'est adapter ses convictions à l'évidence

Parole de banques centrales – BCE : la sagesse c'est adapter ses convictions à l'évidence

En résumé

La boussole de la BCE pointe vers la normalisation, avec une aiguille qui bouge au gré des preuves qu'apportent les données. Le Conseil des gouverneurs a ainsi estimé que "les informations disponibles depuis sa dernière réunion renforcent son anticipation selon laquelle les achats nets d'actifs au titre de son programme d'achats d'actifs (APP) devraient prendre fin au troisième trimestre". C'est la phrase la plus importante de la déclaration de politique monétaire de C. Lagarde, car elle affirme que la fin de l'APP aura lieu au troisième trimestre 2022 plus fortement que lors de la réunion du Conseil d'il y a cinq semaines. Cela rend cette date de fin très probable ; seule demeure l'incertitude sur le mois précis d'arrêt.

Parole de banques centrales – BCE : la sagesse c'est adapter ses convictions à l'évidence

L'ancrage des anticipations d'inflation est un sujet de premier ordre pour la BCE. Une dérive permanente des anticipations a un rôle significatif dans la détermination de la dynamique de moyen terme de l'inflation. Le succès des politiques économiques dans l'atténuation du choc lié au Covid et la révision de la stratégie de la BCE ont fait converger les anticipations vers l'objectif de la BCE. Le risque d'un désancrage par le haut est aujourd'hui au moins aussi élevé que celui d'un désancrage par le bas.

Paola MONPERRUS-VERONI, Economiste