Allemagne – Conjoncture : PIB au T4-2021

Allemagne – Conjoncture : PIB au T4-2021

En résumé

Le PIB allemand s’est contracté de 0,3% (t/t) au T4 sous l’effet des mesures préventives liées au Covid qui ont pesé sur la croissance. La consommation privée a été durement éprouvée par le renforcement des restrictions sanitaires tandis que les dépenses publiques ont joué leur rôle de stabilisateur. L’investissement global s’est redressé sous l’impulsion de l’investissement productif alors que dans la construction, celui-ci a stagné. Les exportations nettes ont également contribué positivement à la croissance du trimestre.

Allemagne – Conjoncture : PIB au T4-2021

L'indice d'activité hebdomadaire construit par la Bundesbank indique cependant toujours une contraction de l'activité en février, plaidant pour une récession technique au T1. Le taux de croissance trimestrielle implicite du PIB suggéré par cet indice pour les treize dernières semaines atteint -0,9% au 20 février alors qu'il ne présentait qu'un repli de 0,4% deux semaines auparavant. Cet indicateur ressort comme étant plus pessimiste comparativement aux autres enquêtes d'activité disponibles pour le pays qui signalent toutes un rebond plus marqué. Nous estimons qu'il surpondère la baisse de fréquentation dans les commerces de détail qui ne se relève en effet que très progressivement. Il convient toutefois de noter qu'un effet de rattrapage de la consommation devrait s'opérer plus vigoureusement dans les mois qui viennent avec la levée des contraintes sanitaires, les ménages pouvant ainsi mobiliser davantage l'excès d'épargne accumulé ces derniers mois.

Philippe VILAS-BOAS, Economiste