France – Élections 2022 : compétitivité et réindustrialisation

France – Élections 2022 : compétitivité et réindustrialisation
  • État des lieux
  • Que proposent les principaux candidats ?

En résumé

Le poids de l'industrie dans l'économie française a nettement diminué sur les quatre dernières décennies. Si les questions de réindustrialisation font partie du débat public depuis plusieurs années, la crise sanitaire et la guerre en Ukraine ont mis en évidence la vulnérabilité des pays européens dans certains secteurs comme la santé ou l'énergie. Les questions de souveraineté sont ainsi revenues au premier plan forçant les candidats à la présidence de la République a en faire un des thèmes centraux de leurs programmes.

France – Élections 2022 : compétitivité et réindustrialisation

Le sujet de la réindustrialisation était déjà d'actualité avant la pandémie de Covid-19 mais le manque de masques de protection ou de médicaments, au plus fort de la crise sanitaire, a jeté une lumière crue sur la dépendance de notre économie pour des biens jugés essentiels dans des secteurs stratégiques comme la santé. Désormais, avec le conflit ukrainien, la question de la souveraineté énergétique revient aussi au premier plan. L'envolée des cours du gaz et du pétrole met en évidence la dépendance européenne au gaz et au pétrole russe, et même si la France est moins dépendante que ses voisins et peut compter sur une énergie nucléaire développée, de nouveaux investissements seront nécessaires dans le secteur de l'énergie mais également dans d'autres industries stratégiques. Par exemple, l'industrie automobile, qui souffrait déjà de pénuries de semi-conducteurs en provenance des pays d'Asie, va également être pénalisée par les difficultés d'approvisionnement en nickel utilisé dans certaines batteries.

Pierre BENADJAOUD, Economiste