France – Les relations commerciales avec la Russie et l'Ukraine, état des lieux et risques potentiels

France – Les relations commerciales avec la Russie et l'Ukraine, état des lieux et risques potentiels
  • Des exportations relativement faibles et diversifiées
  • Des importations concentrées sur les hydrocarbures et produits raffinés et des impacts sur les prix

En résumé

La Russie est la destination de seulement 1% des exportations françaises en biens. Les exportations françaises vers la Russie sont diversifiées. Même pour les principaux secteurs exportateurs, la Russie ne représente qu’une faible part du total des exportations de ces secteurs. L’arrêt, même total, des relations commerciales avec la Russie n’aurait ainsi qu’un impact direct limité sur l’industrie en France. Certaines entreprises très implantées en Russie pourraient en revanche davantage subir les sanctions mises en place contre le pays. La France a reçu 2,7 Mds€ de revenus d’investissements directs étrangers en 2019 grâce à ses investissements en Russie.

France – Les relations commerciales avec la Russie et l'Ukraine, état des lieux et risques potentiels

Si les impacts commerciaux directs sur l'économie française devraient être limités, la guerre en Ukraine va entraîner des pressions inflationnistes supplémentaires via ses effets sur les prix des matières premières et via la perturbation des chaînes de valeur dans l'industrie et le secteur agricole.

Pierre BENADJAOUD, Economiste