Royaume-Uni – La BoE intervient en urgence dans une tempête de méfiance sur les marchés des gilts

Royaume-Uni – La BoE intervient en urgence dans une tempête de méfiance sur les marchés des gilts

En résumé

L'annonce, le 21 septembre dernier, par le nouveau Chancelier de l'Echiquier Kwasi Kwarteng d'un plan de relance significatif, entièrement financé par de la dette et composé essentiellement de baisses d'impôts, a provoqué un dévissage des marchés britanniques, un plongeon de la livre à un plus bas historique contre le dollar (à 1,0327 dans la journée du 26 septembre) et une forte hausse des taux (à près de 4,6% pour le taux deux ans, un plus haut depuis la crise de 2008).

Royaume-Uni – La BoE intervient en urgence dans une tempête de méfiance sur les marchés des gilts

Les marchés ont sanctionné la politique du nouveau gouvernement britannique par crainte non seulement d'une détérioration des finances publiques, mais surtout d'une inflation encore plus forte et donc de la nécessité de taux plus élevés pour la maîtriser. Les actions de la BoE ont permis de stabiliser les marchés, la livre a effacé ses pertes et les taux se sont significativement détendus depuis son annonce. En revanche, le risque de voir de nouveaux épisodes de tension n'a pas disparu, tant qu'il n'y a pas un engagement clair de discipline budgétaire de la part du gouvernement et de chiffrage officiel de l'impact sur les finances publiques. L'OBR publiera seulement le 23 novembre prochain l'analyse de l'impact du plan de relance sur les prévisions économiques et financières. D'ici là, les marchés devront digérer un début de resserrement quantitatif par la BoE. Le Royaume-Uni n'est donc pas à l'abri d'une nouvelle tempête sur les marchés.

Slavena NAZAROVA, Economiste - Royaume-Uni, Pays scandinaves et Irlande