Le combat collaboratif, enjeu de la compétition des industries de défense européenne et américaine

Le combat collaboratif, enjeu de la compétition des industries de défense européenne et américaine
  • Une défense européenne difficile à construire
  • Des rivalités avec le F-35
  • Numérique et forces armées
  • L’hégémonie par les effets de réseau
  • Vers un cloud de combat européen

En résumé

Le système de combat aérien du futur (SCAF) est un projet européen auquel participent la France, l'Allemagne et l'Espagne et dont l'objectif est de produire des systèmes de combat aérien connectés et opérés collectivement à l'échelle européenne. Au-delà d'un nouvel avion de combat, il intègre notamment des drones de soutiens connectés. Pour l'Europe, il est crucial de surmonter les rivalités nationales pour mener à bien ce projet et construire une alternative à l'hégémonie du F-35, un avion de combat américain particulièrement populaire auprès des pays européens. Dans ce contexte, les secteurs du numérique et de la cybersécurité deviennent de plus en plus stratégiques pour traiter et sécuriser les données de combat, éléments clés du "combat collaboratif" propres aux appareils de nouvelle génération.

Le combat collaboratif, enjeu de la compétition des industries de défense européenne et américaine

La stratégie du F-35 est redoutable. Chaque appareil supplémentaire viendrait renforcer l'ensemble de la puissance aérienne d'une force armée cliente puisque sa valeur repose sur sa capacité de coordination et de partage de la donnée. Il y a donc un intérêt exponentiel à s'équiper en F-35 pour les pays européens, membres de l'OTAN, amenés notamment à réaliser de nombreuses opérations interarmées. Les effets de réseau, si chers aux business models des acteurs du numérique, trouvent ici un nouveau cas d'application.

Pascale Rombaut-Manouguian & Mikael Melemedjian, Ingénieurs-conseil